LANCEMENT DU PRIMUD
Fermer
FLASH NEW
  • Le DJ suédois avicii est décédé ce vendredi 20 avril
  • winnie mandela,ex femme de nelson mandela est décédée ce lundi 02 avril 2018
  • 3 heures après son concert, l'artiste debordo leekunfa fait emprisonné son promoteur

LA COUPE DU MONDE VERSION INSOLITE

340
2018
RUSSIE
COUPE DU MONDE
" un remplaçant qui marque trois buts en sept minutes, un père et son fils qui disputent le mondial pour deux pays différents... "
cda Spirits
dim. 17 juin 2018

un arbitre qui oublie de siffler la mi-temps, un champion du monde qui ne gagne aucun match de poule, une équipe qui refuse de jouer en chaussures... Cela peut paraître incroyable, mais tout ceci a eu lieu en coupe du monde.

Un arbitre qui oublie de siffler la mi-temps

En 1990, un arbitre français du nom de Michel Vautrot, qui suite à ses bonnes prestations lors des matchs précédents fût appelé à diriger l’explosive demi-finale opposant l’italie etl ‘argentine à Naples.Le march étant sérré les deux équipes continuaient  avec des prolongations qui devaint sans doutes être vraiment chaudes pour que celui-ci oublie de siffler la fin de la première partie, heuresement qu’il en est aperçu 8 minutes plus tard.

 

3 cartons jaunes lors d’un seul match

Lors d’un match de poule de la coupe du monde 2006 opposant la croatie à l’australie,le défenseur Josip Simunic écope de 3 cartons jaunes, le premier à la 61e minutes de jeu, le second 30 minutes plus tard, le troisième tombe à la 93e minutes de jeu, ce n’est qu’a ce moment que l’arbitre se rend compte de son erreur.

 

Deux triplés en deux coupes du monde successives

Gabriel Batistuta est le seul joueur ayant réussi un triplé dans deux éditions successives. Pour la première fois le 21 juin 1994 contre la grèce il marque trois buts, puis quatres ans après jour pour jour, il récidive en face à la jamaïque ayant pourtant marqué son premier but seulement à la 72e minutes. Onze minutes plus tard, il entrait dans l'histoire.

Un seul autre joueur a inscrit deux triplés en coupe du monde, mais dans une seule édition. Il s'agit de l'Allemand Gerd Müller. L'attaquant de la RFA a fait parler la poudre dans deux matchs successifs, face à la Bulgarie et au Pérou en 1970.

 

Le triplé royal

1966,Le dernier match de la coupe du monde bat son plein,une finale opoosant  l’angleterre à la RFA, le match semblait perdu lorsque Geoff Hurst offert la Coupe du monde à l'Angleterre en marquant trois buts, devant la reine Elizabeth II présente dans le stade. Il reste jusqu’à présent le seul a pouvoir revendiquer un exploit pareil. Agé de 24 ans, il avait également qualifié à lui tout seul les Three Lions pour la demi-finale après avoir marqué face à l'Argentine.

 

10 buts à 1

Dans toute l'histoire de la Coupe du monde, un seul match de phase finale s'est soldé par un score à deux unités : le Hongrie-Salvador du 15 juin 1982, 10-1 pour les Magyars ! A la mi-temps, le 3-0 infligé par les Hongrois ne laissait pourtant pas présager de la suite. L'avalanche de buts a eu lieu en seconde période, Laszlo Kiss s'offrant un joli triplé en moins de dix minutes.

Vingt-huit ans plus tôt, le Onze d'or hongrois emmené par Ferenc Puskas et Sandor Kocsis avait fait subir une autre correction lors de son premier match du Mondial : les victimes d'alors étaient les Sud-Coréens, punis 9-0 par les futurs finalistes malheureux.

Des qualifications d’enfer

Si la Coupe du monde est avare en gros scores, en revanche ce n'est pas le cas des phases de qualification. En effet, les écarts entre les équipes donnent souvent lieu à des festivals offensifs.

En 2001, la zone Océanie a ainsi vu les modestes îles Samoa américaines se faire martyriser par ses adversaires successifs. D'abord en encaissant un 13-0 face au Fidji, puis en enchaînant par un 8-0 contre les Samoa, enfin en subissant le revers le plus marquant de l'histoire : 31-0 contre l'Australie ! Les héros du jour s'appellent Archie Thompson, auteur de 13 buts (record mondial pour un match international), et David Zdrilic, octuple buteur d'un soir.

Dernièrement, les qualifications pour le Mondial 2010 ont accouché de nouvelles victoires à deux chiffres. Citons, entre autres, les rencontres Pologne-Saint Marin en Europe (10-0), Salvador-Anguilla en Amérique (12-0) ou encore Fidji-Tuvalu en Océanie (16-0).

 

Des ballons d’or qui foutent la poisse

Depuis la création du Ballon d'or en 1956, Jaimais un joueur l’ayant obtenu n’a pu remporté la Coupe du monde l'année suivante. Les pires prestations se trouvent du côté de l'Espagne d'Alfredo Di Stefano(1957-58) et du Danemark d'Allan Simonsen (1977-78), incapables de se qualifier pour les phases finales du Mondial.

Pas plus brillante, la sélection argentine d'Enrique Omar Sivori se fait sortir au 1er tour en 1962. Tout aussi surprenantes, les éliminations des Pays-Bas de Marco Van Basten et de l'Angleterre de Michael Owen en 8e de finale lors des éditions 1990 et 2002. Ainsi que la désilliustion de Lionel messi en coupe du monde 2010. Enfin, le Brésil de Ronaldinho en quart en 2006.

Certaines nations, cependant, ont réussi de beaux parcours avec le Ballon d'or dans leur rang. Citons les Portugais, demi-finalistes en 1966 avec Eusebio ; les Français, stoppés par la RFA au même stade de la compétition vingt ans plus tard malgré la présence de Michel Platini.

Enfin, quatre équipes ont atteint la finale sans pouvoir l'emporter. Il s'agit de l'Italie, en 1970 et 1994 (Gianni Rivera et Roberto Baggio), des Pays-Bas en 1974 (Johann Cruyff), de la RFA en1982 (Karl-Heinz Rumenigge) et du Brésil en 1998 (Ronaldo).

 

Un trophée avec une longue histoire 

A l'issue du premier Mondial, en 1930, les Uruguayens s'emparent du trophée remis au vainqueur. "Victoire", c'est son nom, prend ensuite la direction de l'Italie, double championne du monde. La Seconde Guerre mondiale rend impossible la tenue de la compétition. Pour éviter de se faire confisquer la coupe par les nazis, le vice-président de la FIFA (et membre de la Fédération italienne) Ottorino Barassi récupère le trophée dans une banque de Rome pour le cacher sous son lit, dans une boîte à chaussures.

En 1966, l'Angleterre accueille la Coupe du monde. Le trophée qui porte désormais le nom Jules-Rimet (instigateur du Mondial, président de la FIFA de 1921 à 1954) est exposé au Central hall de Westminster. Quatre mois avant le début de la compétition, il est volé pendant un office religieux. Les autorités du football anglais reçoivent des demandes de rançon et Scotland Yard est mis sur le coup.

Malgré leurs efforts, les détectives ne parviennent pas à mettre la main sur le précieux trophée. C'est finalement un chien qui le retrouve. Pickles, c'est son nom, renifle un morceau de papier caché derrière un buisson. Son maître, David Corbett, découvre le butin à l'intérieur. Une heure plus tard, il remet l'objet volé entre les mains de la police londonienne.

En 1983, le trophée se fait à nouveau subtiliser. Les malfaiteurs ont tout simplement déchiqueté le fond de l'armoire dans laquelle il était exposé. Jamais retrouvé, il a été remplacé par un nouveau. Par précaution, celui-ci reste cloisonné au siège de la FIFA tandis qu'une copie plaquée or est offerte à chaque pays vainqueur.

Des générations qui jouent ensemble

Quelle est la différence entre Roger Milla et Rigobert Song ? 24 ans et 42 jours. C'est l'écart qui séparait les deux joueurs lors du match Cameroun-Brésil de 1994 qu'ils ont disputé ensemble. L'indomptable Milla disputait à 42 ans sa quatrième et dernière édition, tandis que le jeune Song, 17 ans, effectuait son baptême du feu.

En France,  Jean Djorkaeff a disputé le Mondial de 1966, son fils Youri deviendra champion du monde en 1998 puis participera au désastre de 2002. Quant à Roger et Patrice Rio, ils ont porté le maillot tricolore respectivement en 1934 et 1978.

En Italie, les plus célèbres parents s'appellent Maldini, Cesare (1962) et Paolo (de 1990 à 2002). Mais c'est en Espagne que les familles d'internationaux sont les plus nombreuses : Manuel Sanchis Martinez et Manuel Sanchis Hontiyuelo portaient les espoirs de la Furia Roja en 1966 et 1990 ; Miguel et Pepe Reina ont représenté la sélection à 40 ans d'écart (1966 et 2006) ; enfin, Miguel Angel Alonso a disputé le Mondial 1982 quand son fils Xavi l'a fait en 2006 et 2010.

Lors de la Coupe du monde de 1966, Jean Djorkaeff et l'équipe de France ont affronté l'Uruguay en phase de poule. Sur le banc des remplaçants de l'Albiceleste se trouvait un certain Pablo Forlan. Son fils, Diego, se trouvera opposé à l'équipe de France en 2002. Sur le banc tricolore, à quelques mètres de lui, Youri Djorkaeff assistait lui aussi au match en tant que remplaçant.

Plus fort encore, la famille Vantolra a envoyé le père Martin au Mondial de 1934 avec l'Espagne, tandis que son fils José a disputé l'édition de 1970... avec le Mexique !

Malgré la concurrence féroce que se livrent les internationaux, certains frères ont eu la chance de se retrouver en sélection lors du même Mondial. Les Anglais Bobby et Jack Charlton ont réussi cet exploit en 1966. Plus tard, les champions du monde ont été imités par les Danois Michael et Brian Laudrup, les Néerlandais Erwin et Ronald Koeman, les Norvégiens Jostein Flo et Tore Andre Flo, les Belges Emile et Mbo Mpenza, les Ivoiriens Arouna et Bakari Koné ainsi que leurs compatriotes Kolo et Yaya Touré.

Plus insolite, les frères Chanov ont disputé tout le Mondial de 1982 dans la peau de remplaçants, barrés par l'excellent gardien soviétique Rinat Dasaev, 6e du classement Ballon d'Or France-Football cette année-là. Des jumeaux ont également joué ensemble, les plus célèbres étant les Néerlandais Van de Kerkhof et De Boer.

L'équipe du Brésil de 1966 présentait un effectif très particulier. Dans ses rangs figuraient le plus vieux joueur du Mondial, Djalma Santos (37 ans et 5 mois), mais aussi le plus vieux buteur. Lorsqu'il a inscrit son unique but face à la Bulgarie, Garrincha avait 32 ans et 9 mois. A l'inverse, la Seleção disposait aussi du plus jeune buteur : Tostao, 19 ans et demi. Un remplaçant auriverde était titulaire d'un autre record : Edu, 16 ans, était le plus jeune du Mondial 66.

Le plus jeune joueur ayant participé à un match de Coupe du monde s'appelle Norman Whiteside. Le Nord-Irlandais a disputé son premier match en juin 1982 contre la Yougoslavie, à 17 ans et 41 jours. En finale de Coupe du monde, le buteur le plus précoce est bien plus célèbre puisqu'il s'agit de Pelé, auteur d'un doublé à 17 ans et 249 jours.

Des gardiens inoubliables

 

Au rayon des gardiens invincibles figurent Fabien Barthez et Gianluigi Buffon. Les patrons des défenses française de 1998 et italienne de 2006 peuvent se targuer de n'avoir encaissé que deux buts en une édition. Les bêtes noires de Barthez s'appellent Michael Laudrup et Davor Suker ; celles de Buffon, Cristian Zaccardo (contre son camp !) et Zinédine Zidane.

L'ancien gardien des Bleus peut revendiquer un autre record : il est parvenu à conserver sa cage inviolée pendant 10 matchs consécutifs, ce que seul l'Anglais Peter Shilton avait réalisé auparavant.

Au panthéon des gardiens, une place doit également être réservée à Walter Zenga. En 1990, le portier de la Squadra Azzurra a repoussé les assauts ennemis pendant 517 minutes, un record toujours d'actualité.

Dans la catégorie des losers, Luis Guevara Mora, Hong Duk-Yung, Mohammad Al-Deayea et Antonio Carbajal. Le premier a pris 10 buts dans la même rencontre (Salvador-Hongrie 1982) ; le deuxième a encaissé 16 buts en deux matchs de poule (9-0 puis 7-0 contre la Hongrie et la Turquie en 1954) ; les troisième et quatrième se font fait surprendre 25 fois en phases finales. Al-Deayea compte quatre participations au Mondial, Carbajal en a disputé cinq

 

La suite au prochain numero

 



cda Spirits

Musique, Actualité, Buzz ... Parlons de tout !!!
Articles similaires
YASMINA STARLY - LES INSATISFAITS_3f34417a68b99a613bf0800c8046c3ca
494
YASMINA STARLY - LES INSATISFAITS
394
SnapChat s'en prends à Rihanna
228
SAMSUNG FAIT DON DE 86 MILLIARDS PAR ERREUR
425
RONALDO ET MESSI BIENTÔT DANS LA MÊME EQUIPE ?
707
SHENEY DEVIENT CHAMPAGNE CE 1ER MAI
396
KALASH FACE A L'ABSENCE DE PROFESSIONALISME
ARAFAT DJ EN CONCERT LIVE_3fc03ee7a0ccc7579fa138294e05762f
671
ARAFAT DJ EN CONCERT LIVE
0:00 / 37:09
SEBA - HOMMAGE A DEZY CHAMPION
932
06:47
Team2Pro - Gamé
470
03:11
TNT - AVANT AVANT
415
03:23
KIFF NO BEAT - 10 CHIFFRES
425
03:15
KEROZEN - CA DEPEND DE TOI
584
03:13
MOLARE - TU VAS Y ARRIVER
523
03:33
Pierrette Adams - Sauté Sauté
253
03:24
340
LA COUPE DU MONDE VERSION INSOLITE
409
ENCEINTE PENDANT PLUD D'UNE DECENNIE
318
MAURITANIE: CONDAMNER SUITE À DES PROPOS RACISTES TENU SUR WHATSAPP
21 PASTEURS INSOLITES_202f21e05b767abd7ff44cc5f75e2b5d
610
21 PASTEURS INSOLITES
Pierrette Adams-Sauté Sauté
330
6 CHOSES QU'ELLE FAIT QUAND ELLE TE TROMPE
20 POTEAUX INOUBLIABLES_3ac33195e9e3ea65fecec04f0fa2b731
489
20 POTEAUX QU'ON OUBLIERA PAS DE SI TOT
Ok
Non
Oui